Fondation recherche et formation pour l'enseignement du malade

Actualités

PASSEPORT SENSORIEL

Prendre la plume et se souvenir des belles choses…

Le but de ce Passeport sensoriel est que chacun.e puisse se connaître mieux en s’éveillant à ses propres sens. Être attentif.ve aux parfums, aux goûts, aux sons, aux saveurs, et d’une manière générale à ce qui nous entoure et à la résonance que tout cela peut avoir en nous, permet d’aiguiser notre sensibilité et enrichir notre relation au monde.

Le Passeport sensoriel nous invite, quel que soit notre âge, à garder la trace des moments heureux de notre vie, en rapportant et décrivant les choses aimées et qui éveillent des désirs et des forces vives. En cas de maladie, notamment touchant la mémoire, il pourra devenir une source précieuse de renseignements pour enrichir et orienter la communication avec l’entourage.

La Passeport sensoriel est présenté dans le petit livre Mode d’emploi pour voyager dans les sens – Qu’est-ce que le passeport sensoriel ?, qui montre le rôle des sens dans nos vies et donne des exemples pour aider à le remplir.

Vous pouvez vous procurer le coffret contenant 2 Passeports sensoriels avec la brochure Mode d’emploi pour voyager dans les sens auprès des  Editions Planète Santé / Médecine et Hygiène
ainsi que dans votre librairie.

Visualiser le flyer de présentation ici

Voir aussi  :

Le Passeport sensoriel a été évalué et amélioré lors d’un colloque à la Fondation des Treilles en octobre 2016. Ce colloque pluridisciplinaire réunissait un large éventail de spécialistes : médecins, art-thérapeutes, gens de théâtre, psychologues, philosophes et artistes.

Visualiser ici   les deux films qui rendent compte des réflexions qui ont animé les débats.

ATELIERS DE PEINTURE
Programme 2020

Le programme 2020 des ateliers de peinture
est disponible.

Lire le programme

Pour en savoir plus et/ou pour s’inscrire aux ateliers s’adresser à Tiziana  Assal
Tél. 022-346.52.81 / 079-617.45.20
E-mail tiziana.assal@gmail.com

Nouveau DVD

Jouer les sens contre l’oubli
dans l’accompagnement de la maladie d’Alzheimer

Automne 2018

Au cœur de la nature, à la Fondation des Treilles en Provence, nous nous sommes réunis durant quelques jours avec une vingtaine de soignants, chercheurs, artistes, art-thérapeutes pour confronter nos expériences et notre vécu autour de la maladie d’Alzheimer.

Nous en avons conclu que les sens sont la seule façon d’atteindre encore la personnalité des patients victimes de cette maladie qui guette nos sociétés.

C’est par la créativité que les sens opposent un ultime rempart contre les pertes de mémoires.

L’art et la créativité peuvent, comme l’a écrit Georges Braque, “transformer une blessure en lumière“.

Jean-Philippe Assal et Olivier Horn

Voir la vidéo

Recréer son identité médicale

Entretien avec Julie Pélicand
et Jean-Philippe Assal

Putaendo, Chili, mars 2016

Réalisation Olivier Horn

Voir le film

Le génie de l’intuition

Une leçon de pédagogie de Guido Ruffino

Séminaire de Grimentz  “Révéler l’interaction”

Réalisation Olivier Horn

Voir le film

Le Théâtre du Vécu
Art, Soin, Éducation

Jean-Philippe Assal, Marc Durand, Olivier Horn
avec la collaboration de Tiziana Assal et Deli Salini
Préface de Boris Cyrulnik

Le Théâtre du Vécu est né de la volonté d’un homme, le professeur Jean-Philippe Assal, pionnier en Europe de l’éducation du malade et de sa rencontre avec un metteur en scène bolivien exilé en France, Marcos Malavia.

Lire la suite…

 

Cicatrices
Elaborer  |  Forcer |  Achever

Rencontre entre Antonia Trevisan, peintre et Jean-Philippe Assal, médecin

Issu de la rencontre d’une peintre et d’un médecin, ce film propose une réflexion sur la création dans l’art et le fonctionnement biologique.
Le travail de l’artiste donne naissance à un tableau.
La cicatrice est l’oeuvre d’art de la nature.

Un film de Jean-Philippe Assal et Olivier Horn
© 2016 Fondation Recherche et formation pour l’enseignement du malade, Genève

Voir le film

eget non justo suscipit felis Donec