Fondation recherche et formation pour l'enseignement du malade

Colloques

Dernier colloque (10 -15 octobre 2016) :

Mieux se connaître et se reconnaître
Le Passeport sensoriel

De nombreuses observations ont montré qu’il est possible de stimuler les personnes souffrant d’atteintes cognitives au travers des sens. En effet, alors que la mémoire cognitive peut être déficiente, la mémoire sensorielle de ce qui émeut et procure du plaisir semble perdurer et mieux résister aux atteintes organiques. En la stimulant on peut alors améliorer la communication et réduire l’isolement de ces personnes. Leur qualité de vie peut être nettement meilleure.

Ces observations et expériences nous ont suggéré d’établir un document qui rassemble et conserve tout ce qui parle aux sens d’une personne bien portante. Ce Passeport sensoriel, complété avant la survenue de troubles cognitifs, pourrait permettre à l’entourage et aux soignants éventuels de conserver une communication avec les personnes souffrantes. Il ne faut cependant pas oublier qu’il s’agit d’informations de nature intime qui sont à traiter avec le respect nécessaire.

Le Passeport sensoriel a été testé depuis deux ans avec succès. Lors de ce colloque, il a été soumis à un groupe de 25 spécialistes rassemblant des médecins (internistes, généralistes, neurologues et psychiatres), des art-thérapeutes, des gens de théâtre, des psychologues, des philosophes et des artistes.

Le film vidéo du colloque sortira courant 2017.

Quelques colloques organisés par la Fondation sont présentés ici sous forme de films vidéo.

Entre les sciences et les arts… franchir le fossé (2 DVD)

Quand chercheurs, cliniciens et artistes comparent leurs démarches créatrices : collision entre électrons libres, pensée stagnante, ou découverte de liens communs ?

Passer au-delà de nos identités professionnelles grâce à la créativité qui nous rassemble, est l’objet de ce colloque organisé à la Fondation des Treilles.

Jean-Philippe Assal

Réalisation Olivier Horn et Jean-Philippe Assal
Fondation Recherche et formation pour l’enseignement du malade, Genève, ©2015

Si vous souhaitez obtenir le DVD, vous pouvez adresser une demande à la Fondation > Contact

Voir la vidéo

Révéler l’interaction Les séminaires de Grimentz

En 15 ans, les séminaires de Grimentz ont réuni près de 3’000 participants (médecins, infirmières, psychologues, sociologues) venus de 60 pays.

Ils se sont toujours centrés sur l’expérience des soignants et la contribution, dans un deuxième temps, d’experts dans un domaine pédagogique, psycho-social ou strictement médical, qui peur apportaient questionnements, avis, et favorisaient des démarches que chaque soignant pouvait mettre en œuvre dans sa pratique.

Avec le réalisateur Olivier Horn, nous nous sommes souvent questionnés sur l’interaction, et sur le processus de réflexion et d’échange que nous avions réalisé dans ces séminaires.

Par ces films, nous souhaitons vous faire participer à une réflexion plus large sur ce que devrait aussi être la formation continue des soignants centrée sur les affections de longue durée.

Jean-Philippe Assal

Réalisation Olivier Horn et Jean-Philippe Assal
Fondation Recherche et formation pour l’enseignement du malade, Genève, ©2005

Si vous souhaitez obtenir le DVD, vous pouvez adresser une demande à la Fondation > Contact

Voir la vidéo

L'indicible, entre les maux et les choses | 12 témoignages

Pourquoi un séminaire sur l’indicible en médecine ?

Dans notre pratique médicale, le détail insignifiant révèle souvent une réalité déterminante de la vie du malade. Dans le domaine bio-thérapeutique, les soignants sont entraînés à repérer et à gérer des signes et symptômes évidents alors que dans le domaine psycho-social, ils doivent faire face à des messages déguisés, des signes difficilement repérables qui peuvent en dire long sur le malade et son entourage. Ce séminaire proposait aux soignants de mieux les repérer en aiguisant leur sensibilité.

 

Les artistes, ces observateurs de la condition humaine

Avec l’aide d’artistes, dont l’une des fonctions est de rendre compte de la condition humaine, nous avons abordé ce thème de l’indicible encore rarement considéré en médecine. Grâce au témoignage de peintres, sculpteurs, gens de théâtre, danseurs et musiciens, des soignants ont partagé leurs expériences afin de mieux percevoir ces signes en apparence minimes mais qui définissent en réalité les grands thèmes de la communication et de la condition humaine.

En somme

Pour percevoir l’indicible, il faut savoir alléger sa routine, quitter quelque peu son identité professionnelle et développer un espace neutre, à l’intérieur duquel prend place une bulle de liberté pour que l’écoute puisse se faire avec plus de finesse. C’est à ces conditions que cet indicible pourra émerger et que l’on parviendra à être plus pertinent, plus proche et davantage sur la longueur d’onde de l’autre, cette personne que nous aimerions mieux accompagner et soutenir comme malade.

Un film d’Olivier Horn
Fondation Recherche et formation pour l’enseignement du malade  |  Dreamtime Productions  |  © 2007

Voir la vidéo
Si vous souhaitez obtenir le DVD, vous pouvez adresser une demande à la Fondation > Contact

Les chapitres

Introduction
Jean-Philippe Assal, médecin

1.La peinture au-delà du visible (à 00:04:35)
Adrien Mastrangelo, peintre

2.   La couleur en art peut-elle se définir ? (à 00:07:28)
Tiziana Assal, historienne de l’art

3.   L’interview, un art de l’indicible ? (à 00:11:30)
Norge Bazi, sculpteur sur bois et Jean-Marc Falcombello, producteur de radio

4.   Faire chanter (à 00:22:54)
André Ducret, chef de chœur et compositeur

5.   Mystère de l’indicible  (à 00:38:00)
Guido Ruffino, professeur de littérature comparée

6.   Capter l’instant ou l’indicible ?  (à 00:55:44)
Jean Mohr, photographe

7.   Faire rire à l’hôpital  (à 01:04:00)
Caroline Simonds, clown, Docteur Girafe

8.   Odeurs prisonnières  (à 01:24:40)
Marie-Thérèse Esnault, aromathérapeute et animatrice à la prison de Fresnes

9.   Le texte est dans le geste  (à 01:38:10)
Antonio Fava, acteur et directeur de commedia dell’arte

10. Psychothérapie et indicible  (à 01:54:06)
Anna Limoni, psychothérapeute jungienne

11.  Tableaux d’une exposition  (à 02:09:50)
Participants du séminaire de Zinal

12.  L’indicible et le groupe  (à 02:19:34)
Jean-Philippe Assal, médecin, et Pierre-Amar Lissner, danseur et chorégraphe

Conclusion  (à 02:29:30)
Jean-Philippe Assal, médecin

Bonus

Le paradoxe de l’art  Philippe Barrier, philosophe
Je veux vivre près de vous  Chœur Girasole
L’âne, le roi et moi  Chœur Girasole
Le bon Dieu s’énervait  Participants du séminaire de Zinal 2005
Le métissage vous parle  Service de diabétologie, Dr E. Félicie-Dellan, Centre hospitalier de Basse-Terre, Guadeloupe

Voir la vidéo

6f7d72a3d754c2764b04180566fcd1b5jjjjjjjjjj